Préparation du dôme

Voici les quelques étapes à réaliser avant de pouvoir vraiment commencer à travailler sur le dôme de R2D2 …

Ebavurage de la découpe au laser

La découpe laisse des bavures sur le côté sortant du laser. Ces bavures sont présentes sur absolument toutes les ouvertures, sur les deux dômes, et il faut enlever tout cela.ebavurage

Pour cela, j’ai utilisé des limes et un outil ébavureur (à gauche sur la photo) pour la finition. Il faut compter quelques heures de travail pour en arriver à bout.

outils

Préparation du roulement

Pour que la tête de R2D2 puisse tourner, il faut un roulement à billes de grande taille. La pièce « standard » chez les constructeurs de R2 est le « Lazy Susan » de chez Rockler, qui est un support de plateau tournant.

Le mien est un ersatz acheté en Chine, qui avait 2 défauts :

  • il était consciencieusement enroulé dans 2 couches de scotch (côté collant sur la pièce …), ça m’a pris un certain temps pour tout enlever !
  • Ça ne tournait pas très rond (des points durs à certains endroits)

Pour arranger le deuxième point, il suffit de démonter le roulement, ce qui n’est pas difficile à faire :

  • retirer la vis qui est sur le côté du cercle extérieur, cela permet de retirer les billes
  • faire tomber les billes dans un récipient
  • quand il n’y a plus de bille, les deux parties du roulement se séparent
  • nettoyer l’intérieur du roulement et y passer de la laine d’acier 0000
  • remonter le roulement en suivant les étapes en sans inverse

Après cela le roulement marche beaucoup mieux !

billes roulement dôme

Autre point, les 6 percements sur le roulement intérieur n’étaient pas espacés régulièrement, j’en ai refait 6 autres. J’ai taraudé en M6 les trous extérieurs.

Préparation de la base du dôme

J’ai eu besoin d’ovaliser légèrement les percements de la plaque de base du dôme pour qu’ils tombent en face de mon roulement. C’est vite corrigé à la lime.

support dôme

support dôme Il est alors possible d’assembler la base du dôme et le roulement (attention, c’est de la visserie US qui est fournie avec le dôme …) :support dôme complet

Finition de la surface du dôme

Le dôme est fourni tel qu’il sort des machines de découpe, il faut le nettoyer un minimum avant d’attaquer la finition (eau savonneuse, alcool …)

Il y a plusieurs écoles en ce qui concerne l’état de surface du dôme. Certains veulent une finition « miroir », d’autres vont au contraire chercher à avoir un aspect le plus usagé possible.

Pour ma part, j’ai décidé de faire un R2D2 qui n’est clairement pas neuf, mais qui est quand même maintenu en état par son propriétaire, dans la mesure du possible. Je ne vais donc pas chercher à gommer tous les petits défauts (scratchs, éclats sur la peinture …), ce qui va contribuer à donner un aspect « patiné » au robot.

La finition de mon dôme est faite comme cela :

  • Ponçage au papier de verre 600 à l’eau
  • Ponçage au papier de verre 800 à l’eau
  • Laine d’acier 0000
  • Finition au polish auto

Ce n’est pas très long à faire, je dirais moins d’une heure.

Sur la photo, le dôme sans finition à gauche, après ponçage à droite :

Surface du dôme

Dans le prochain article, on va s’attaquer à la découpe et au montage des trappes !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *